Découvrir meeting en 10 min

Actualités

Retrouvez toutes les actualités du groupe T2i

eGov ou la transformation des organisations publiques en Suisse

L’ e-gouvernment ou cyberadministration vise à fournir plus de prestations aux citoyens et aux organisations professionnelles par le biais des technologies de l’information. Soutenue à l’échelle de la Confédération, la stratégie eGov accélère ainsi la dématérialisation dans l’espace économique, politique et social.

En place ou à venir, ces téléprocédures ambitionnent de mieux servir l’individu ou l’entreprise en leur offrant la possibilité d’accéder aux formulaires utiles sans déplacement ni file d’attente. Ces démarches en ligne aspirent également à donner aux fonctionnaires des outils efficaces, transparents et simplifiés d’automatisation libérant le temps indispensable aux analyses par l’esprit humain et/ou aux liens interpersonnels.

La Poste Suisse, engagée dans les solutions de digitalisation, de sécurisation des données et d’e-gouvernement, acte¹ le plébiscite donné par la population à l‘accélération de la numérisation administrative dans un idéal de fluidité, en quelque lieu que ce soit, depuis son téléphone personnel ou professionnel… Mais le toujours plus rime-t-il avec le toujours mieux ?

eGov au croisement de choix politiques et technologiques

Le Politique, par nature moins fougueux que l’innovation technologique et sa commercialisation, exigent une prise de hauteur : penser la conformité de l’e-gouvernement à l’adhésion populaire ; le penser, non seulement comme transformation radicale des usages et des relations avec les usagers, mais comme l’expression d’une démocratie optimisée rapprochant le possible, le souhaitable, de l’acceptable.

La confiance du public passe par le plus haut niveau de sécurité des systèmes d’information. A l’aune de la nouvelle loi sur la protection des données et de ses corollaires cantonaux, les données personnelles des administrés font l’objet d’un impératif renforcé de sécurité technique et juridique. Sur un autre plan, c’est aussi l’enjeu de la SEQ (Signature Électronique Qualifiée), équivalent légal de la signature manuscrite.

Les décisions concernant les outils utilisés soulèvent la question de la souveraineté numérique. Les cybercrises à répétition ont mis en évidence l’enjeu sécuritaire lié à la dépendance de l’État et de ses administrations à l’égard de certains partenaires, fournisseurs ou sous-traitants. Il est essentiel de rester vigilant face aux risques liés à la cybercriminalité. 

¹ Vision d’avenir concernant l’e-government. Efficacité et proximité avec les citoyens grâce au numérique.  https://digital-solutions.post.ch/fr/e-government/futur

L’événement #eGov à ne pas manquer !

Les administrations publiques romandes seront à l’honneur mercredi 27 mars 2024 au CEI123 à Yverdon (VD). Participez à cette matinée de conférence inspirantes autour de la protection des données citoyens, des processus eGov et de la cybersécurité. Ces sujets seront abordés par des experts en la matière, notamment une juriste spécialisée en protection des données.

Dernières actualités

LPrD ou la protection des données dans les communes : principes, enjeux et bonnes pratiques

En savoir plus

Des séances pour régler la gouvernance d’une organisation ?

Avec la “réunionite” vécue, parfois subie, par une part significative des lecteurs du présent article, son titre paraît incongru. Comment la tenue de séances pourrait-elle améliorer la...

En savoir plus

x